Comment le numérique investit les villes et l’espace public ?

0
258
Si le devenir du numérique des villes est annoncé comme passant par la smart city, il passe d'ores et déjà par la présence d'oeuvres numériques dans l'espace public. Mapping, installations interactives, dispositifs lumineux génératifs, écrans géants, ... pour un soir ou pour toujours, l'art numérique ré-enchante les espaces urbains. Une approche poétiqu de la ville mais aussi citoyenne, car au-delà des oeuvœu, l'art numérique réfléchit les nouvelles formes d'organisation, les nouvelles manières de fabriquer, lécologie, la citoyenneté, ... Artistes, producteurs, opérateurs culturels investissent, pensent, réinventent la ville. Cette table-ronde leur donne la parole afin de partager leurs expériences avec le.public de l'Arsenal. Constellations de Metz propose des rencontres professionnelles autour de deux tables rondes. En s'ouvrant à la fois aux acteur professionnels comme au grand public, ce moment est l'occasion de découvrir et d'interroger ces nouvelles technologies qui révolutionnent les pratiques artistiques en devenant un mouvement esthétique à part entière à la croisée de toutes les formes. Artistes, organisateurs d'événements et directeurs d'équipements culturels ouvrent le dialogue pour réfléchir ensemble aux usages, perspectives et limites qu'offre et permet le numérique dans son application artistique autour de la création contemporaine. Modératrice : Céline Berthoumieux, directrice du Zinc (Marseille) Didier Fusillier, président du Parc de la Vilette (Paris) Julie Miguirditchian, comissaire, productrice et directrice artistique (Paris) Naziha Mestaoui, artiste et architecte (Paris) Nicolas D'Ascenzio, directeur de Bliiida et responsable programmation numérique Constellations (Metz) Jérémie Bellot, directeur de AV Exciters (Strasbourg) Matthieu Argaud, directeur de production à Illusion & Macadam (Montpelier)